Le pénis est composé en autre d’un ligament suspenseur qui longe toute la verge et est attaché à l’os pubien. C’est donc lui qui soutient le pénis.


Il faut savoir que nous avons tous une partie du pénis qui est visible et une partie cachée qui se trouve à l’intérieur du pubis. Avant l’intervention, on réalise une sorte d’échographie afin de déterminer la taille de cette partie cachée et ainsi en pronostiquer l'allongement du pénis possible.


La phalloplastie d’allongement du pénis consiste à :
-    Pratiquer une ouverture au niveau du pubis
-    sectionner ce ligament et
-    extraire à l’extérieure, une part de cette partie cachée.
-    Ensuite, on recoud l’incision.

Les gains possibles avec cette opération varient énormément c’est pourquoi nous allons dire 2cms. L’allongement n’est visible qu’au repos puisque la procédure chirurgicale ne modifie pas la longueur des corps caverneux responsables de l’érection.

Les effets secondaires peuvent être nombreux, dysfonction érectile, rétraction postopératoire du pénis, douleurs et malformations péniennes.

Il est donc important d’accompagner le patient et de réaliser un bilan psychologique et de ses motivations afin de déterminer ses besoins réels car ce type d’interventions n’est pas forcément adaptée à tout le monde.