L'arthrite rhumatoïde, un avertissement pour les hommes atteints de problèmes d'érection


Selon le rapport publié dans "Annals of the Rheumatic Diseases", les chances de développer des problèmes d'érection et donc de souffrir de dysfonction érectile sont 66,6% plus élevées pour les hommes souffrant de Polyarthrite Rhumatoïde.

La "Taiwan Longitudinal Health Insurance Database 2000" a été utilisée par les chercheurs pour mener l'étude, étant la première à explorer l'association entre polyarthrite rhumatoïde et dysfonction érectile (ED).

Les auteurs de cette étude ont comparé 6310 patients, tous âgés de 18 à 80 ans, ayant tous été diagnostiqués atteints de dysfonction érectile pour la première fois entre 2001 et 2009, avec 37 860 patients témoins.

Pour assurer la validité du diagnostic des problèmes d'érection, les chercheurs ont inclus à l'étude uniquement les patients ayant été diagnostiqués au moins deux fois avec une dysfonction érectile.

De même, les auteurs de cette étude ont sélectionné uniquement les patients atteints de polyarthrite rhumatoïde, à qui ont a prescrit un DMARD (Disease-Modifying Anti-Rheumatic Drug). Basés sur l'analyse de régression logistique conditionnelle, les chercheurs ont constaté que le ratio de polyarthrite rhumatoïde chez les hommes souffrant de dysfonction érectile était de 1,67 par rapport aux patients témoins.

Selon "Rheumatology News", les résultats de l'étude ont été rassemblés après que les effets de facteurs aient été examinés, tels que les revenus, l'emplacement géographique, l'hypertension, le diabète, l'obésité et l'abus d'alcool, entre autres.

En citant les chiffres de la recherche, les auteurs de l'étude conseillent aux médecins d'écouter les problèmes sexuels des patients tout en les traitant de la polyarthrite rhumatoïde. Les Dr Joseph J. Keller et Herng-Ching Lin ont déclaré que le lien entre l'arthrite rhumatoïde et la dysfonction érectile peut être attribué à une dysfonction endothéliale induite par la Polyarthrite Rhumatoïde.

Soulignant la nécessité de nouvelles études pour valider les résultats, selon les chercheurs, il existe plusieurs autres mécanismes pouvant être la raison de l'association de la dysfonction érectile avec d'autres maladies.